Savez vous comment nettoyer “l’intérieur” du moteur de votre voiture ?

Un moteur thermique, qu’il soit neuf ou ancien, s’expose à des risques d’encrassement au fil des kilomètres parcourus. Ce type de moteur produit de l’énergie mécanique à partir de la combustion du carburant. Cette phase d’explosion sous haute température du mélange air-carburant entraîne la formation de suies qui se déposent sur les différents composants du moteur, dont les soupapes et les injecteurs. Ces dépôts finissent par encrasser le moteur et l’empêcher de fonctionner normalement. D’où la nécessité de procéder au nettoyage de celui-ci. On parle aussi de décalaminage. Dans cet article, découvrez comment nettoyer l’intérieur de votre moteur.

Nettoyez votre moteur à l'hydrogène

Augmentez la durée de vie de votre véhicule dès maintenant

Nettoyer, c'est tout d'abord entretenir

La première règle pour nettoyer le moteur, c’est de l'entretenir correctement. C’est la façon la plus simple de le débarrasser de ses dépôts de suies. L’entretien du moteur passe par différentes étapes :

Rouler en surrégime

Il faut savoir que plus vous roulez en ville et enchaînez les petits trajets, plus votre moteur s’encrasse. Il existe un moyen simple de brûler les dépôts accumulés dans votre moteur à cause de votre conduite économique. Il s’agit de rouler en surrégime de temps en temps. Roulez sur la route en maintenant votre moteur au-dessus de 3000 tours/min pendant au moins 30 minutes. En ce faisant, vous ferez monter la température et éliminez automatiquement les dépôts de suies.

Ajouter des additifs

Pour prévenir l’encrassement du moteur, il est aussi conseillé d’utiliser régulièrement des produits décrassants. Mélangés au carburant, ces additifs permettent de nettoyer le moteur en éliminant les saletés à l’intérieur. L’utilisation de ces produits permet aussi de maintenir les performances du moteur et de réduire les émissions polluantes.

Réaliser une vidange régulièrement

Hormis toutes ces actions, la réalisation des vidanges dans les temps est aussi une condition nécessaire pour éviter l’accumulation de crasse dans le moteur. Si vous faites moins de 10 000 km par an, sachez que vous devez vidanger votre huile moteur au moins une fois par an. Un tel entretien contribue à réduire l’encrassement du moteur.

Utiliser du carburant de qualité

Même si la flambée des prix des carburants fossiles pousse à choisir les carburants les moins chers du marché, il est recommandé d’utiliser du carburant de qualité pour éviter l’encrassement du moteur. Effectivement, ces carburants low-cost n’ont pas été filtrés de manière efficace. Ils contiennent des impuretés qui contribuent à encrasser le moteur.

Au contraire, les carburants dits “Premium” sont propres. Ils contiennent même des additifs qui, à défaut de nettoyer le moteur, limitent la formation de crasse.

Les différentes méthodes pour nettoyer le moteur

Les méthodes de nettoyage susmentionnées sont uniquement efficaces quand le niveau d’encrassement du moteur n’est pas trop élevé.

Si le moteur est déjà trop encalminé, il faut procéder à un décalaminage. Cette opération est réalisée dans un garage spécialisé. On distingue notamment deux types de décalaminage.

Le décalaminage à l’hydrogène

Il s’agit de la solution la plus recommandée pour nettoyer un moteur fortement encrassé. C’est un nettoyage intensif qui fait appel au pouvoir calorifique de l’hydrogène.

L’opération nécessite l’utilisation d’un équipement spécial, appelé machine ou station de décalaminage à l’hydrogène.

L’objectif de l’opération est d’introduire de l’hydrogène chauffé dans le moteur par la vanne EGR. L’hydrogène va entraîner une montée de température dans le moteur. Il se produira alors un phénomène similaire à la pyrolyse du four. La chaleur extrême fera décoller et évacuer les calamines présentes dans le moteur.

Pour ne pas endommager le moteur, il est conseillé de confier cette opération uniquement à un garage agréé.En effet,elle demande des réglages précis que seul un professionnel est en mesure de faire.

Le décalaminage chimique

Le décalaminage chimique est l’autre alternative pour décalaminer un moteur très encrassé. Il vous suffit d’emmener votre voiture chez un garagiste ou un centre auto spécialisé. Ce dernier réalisera un diagnostic qui permet de déterminer le type de traitement à mettre en place : nettoyage des injecteurs, du FAP, du système d’admission ou du turbo. En fonction du niveau d’encrassement de votre voiture, il se peut que plusieurs de ces traitements soient nécessaires.

Comme son nom l’indique, le décalaminage chimique consiste à injecter des produits additifs chimiques dans le réservoir afin de décalaminer le moteur.

Quelle que soit la méthode que vous avez choisie parmi ces techniques, vous devez savoir qu’une fois débarrassé de ses saletés, votre moteur retrouvera ses performances d’origine. La consommation de carburant sera aussi réduite.

Nettoyez votre moteur à l'hydrogène

Augmentez la durée de vie de votre véhicule dès maintenant

logo_footer

Découvrez Hydromotors, n°1 sur le décalaminage en France

logo_biomotors_footer

Découvrir Biomotors, n°1 de la conversion au Superéthanol

Nos partenaires

Nos partenaires nous sont fidèles depuis des années.

Retour haut de page