Moteur essence: les pannes fréquentes

Sauf dans le cas d’un défaut d’usinage, le moteur d’une voiture est censé fonctionner plusieurs années sans présenter de défectuosités. Cette longévité dépend bien sûr de la régularité des entretiens et du mode d’utilisation de la voiture. Une fois cette période de protection dépassée, la voiture n’est plus à l’abri des pannes. Comme tout appareil électromécanique, elle peut connaître des problèmes de fonctionnement. Les pannes du moteur en font partie. Dans cet article, faisons le point sur les différentes pannes les plus fréquentes sur un moteur essence.

Nettoyez votre moteur à l'hydrogène

Augmentez la durée de vie de votre véhicule dès maintenant

Les problèmes de démarrage et d'allumage

Parmi les pannes qui surviennent fréquemment sur un moteur essence, on cite les problèmes de démarrage et d’allumage. Le moteur se met difficilement en marche. Le problème peut venir de la batterie. Cette dernière peut être hors service à cause de l’usure (fin de vie), de câbles mal resserrés ou d’une batterie trop faible.

Le problème peut aussi venir du démarreur. Certaines pièces de ce dernier sont sensibles au froid. Le froid peut donc être à l’origine du problème.

Un problème de démarrage peut aussi provenir d’une panne de l’alternateur. Le rôle de celui-ci est de délivrer de l’énergie à la batterie. S’il est défectueux, le moteur ne pourra donc pas démarrer.

Enfin, un démarrage difficile ou un problème d’allumage peut aussi être causé par un dysfonctionnement des bougies ou de la bobine d’allumage. Celles-ci peuvent ne plus produire assez d'étincelles et remplir correctement leur rôle.

Les pannes liées au refroidissement du moteur

Il s’agit là aussi d’un problème qu’on rencontre fréquemment sur un moteur essence. En effet, un moteur thermique a tendance à chauffer beaucoup plus en cours de fonctionnement. Il est donc essentiel qu’il soit refroidi pour éviter que des pièces du moteur ne soient endommagées. Un dysfonctionnement au niveau du système de refroidissement peut entraîner une surchauffe du moteur. Cela peut être une fuite du liquide de refroidissement ou une circulation du liquide bouchée. Il se peut aussi que ce soit un problème au niveau de la pompe à eau ou du thermostat ou encore un joint de culasse défectueux. Enfin, un manque de compression dans les cylindres peut aussi provoquer une surchauffe du moteur. Dans tous les cas, un voyant lumineux peut s’allumer pour alerter l’automobiliste en cas de surchauffe.

Les pannes de carburant

Une panne d’essence, tout le monde a connu ça un jour ou l’autre. Heureusement, les véhicules modernes sont équipés d’un voyant lumineux qui avertit l’automobiliste que la voiture est déjà en train de puiser dans la réserve de carburant. Celle-ci est censée permettre de parcourir 50 km, le temps de trouver une station-service. Attention, utiliser la réserve de carburant peut endommager le moteur. Il est conseillé en mode éco-conduite jusqu’à ce qu’on trouve une station essence.

Hormis la panne de carburant classique, un problème de carburation peut aussi être lié à l’utilisation d’un mauvais carburant ou d’un carburant de mauvaise qualité. Il contient beaucoup d’impuretés qui s’accumulent dans le réservoir et finissent par encrasser le moteur.

Les codes erreur les plus fréquents sur un moteur essence

Le code erreur, aussi appelé code défaut ou DTC, est un ensemble de chiffres et lettres utilisé par les techniciens automobiles pour identifier ou diagnostiquer un éventuel problème sur une voiture. Le code commence toujours par une lettre qui correspond à la famille de la panne. Les codes de type P sont les plus répandus. Ils correspondent aux pannes liées au moteur et à la transmission.

Après la première lettre, il y a le chiffre 0 ou 1. Le chiffre 0 indique un code universel ou standard. Le chiffre 1, quant à lui, correspond à un code spécifique au constructeur.

Après ce premier chiffre, vient un second chiffre qui précise la sous-famille de la panne. Par exemple, dans le cas d’un moteur essence, une panne d’allumage correspond au chiffre 3. Un problème lié à l’admission aura pour code 0 ou 1.

Les deux derniers chiffres du code erreur sont des précisions complémentaires aux deux premiers chiffres pour permettre au diagnostiqueur de déterminer avec exactitude la nature de la panne.

Nettoyez votre moteur à l'hydrogène

Augmentez la durée de vie de votre véhicule dès maintenant

logo_footer

Découvrez Hydromotors, n°1 sur le décalaminage en France

logo_biomotors_footer

Découvrir Biomotors, n°1 de la conversion au Superéthanol

Nos partenaires

Nos partenaires nous sont fidèles depuis des années.

Retour haut de page