Les dangers de la calamine

Bien que le défi des constructeurs automobiles actuels soit de concevoir des voitures de moins en moins polluantes en améliorant la combustion du carburant et en intégrant dans le moteur des dispositifs de traitement des fumées, l’encrassement du moteur reste un processus inévitable. Au fil des kilomètres parcourus, de la calamine va se poser et obstruer le moteur. Ceci peut entraîner des conséquences néfastes pour ce dernier. Découvrez dans cet article ce qu’est la calamine, pourquoi se forme-t-elle et quels sont les dangers qu’elle représente pour le moteur.

Nettoyez votre moteur à l'hydrogène

Augmentez la durée de vie de votre véhicule dès maintenant

Qu’est-ce que la calamine ?

La calamine est un résidu de suie qui provient de la combustion des gaz au sein du moteur. Il s’agit plus précisément d’hydrocarbures (carburant et huile) non brûlés lors de la combustion. De couleur noire, ces dépôts charbonneux se fixent sur les parois de certains composants du moteur, notamment les cylindres, la vanne EGR, les soupapes, les injecteurs et les lignes d’échappement. La calamine se cristallise sous l’effet de la chaleur environnante. Elle va obstruer les parois des pièces jusqu’à empêcher ces dernières de fonctionner normalement.

Pourquoi la calamine se forme-t-elle ?

La formation de calamine dans le moteur est due à de nombreux facteurs :

La combustion

Qu’il fonctionne à l’essence, au diesel ou au bioéthanol, un moteur doit passer par la phase combustion pour fonctionner. C’est la combustion du mélange air-carburant qui va permettre de mettre en marche le moteur. Malheureusement, les molécules de carburant qui entrent en combustion ne sont pas totalement brûlées. Ce sont ces résidus qui se mélangent aux fumées issues de la combustion et éventuellement à l’huile qui se trouve dans la chambre de combustion qui vont former la calamine.

Les injecteurs

Pour optimiser la combustion du mélange air-carburant, les constructeurs automobiles équipent les voitures modernes d’injecteurs de plus en plus petits. Grâce à leur diamètre plus fin, la vaporisation du mélange air-carburant est optimale et la combustion plus rapide. Mais, cela n’est pas sans conséquence. Plus les injecteurs sont petits, plus ils s’encrassent rapidement, et plus la consommation de carburant augmente. Et c’est un cercle vicieux, car plus il y a du carburant qui est utilisé, plus il y a de la calamine qui se forme.

La qualité du carburant

L’utilisation d’un carburant de mauvaise qualité augmente aussi les risques d’encrassement du moteur. De plus, il faut savoir que les carburants utilisés de nos jours sont de plus en plus additivés pour respecter les normes d’émissions fixées par les autorités. Or, cela contribue à encrasser le moteur. Il faut donc privilégier les carburants de qualité supérieure.

Les habitudes de conduite

Certaines habitudes de conduite comme le fait d’effectuer tous les jours de courts trajets entraîne aussi la formation de plus de calamine dans le moteur. En effet, une voiture qui parcourt peu de kilomètres ne peut pas éliminer les dépôts de calamine dans son moteur, car elle n’atteint pas la température idéale pour cela. 

De même, la fréquence élevée d’arrêts et de démarrages, typique de la conduite en ville, favorise aussi la formation de calamine. 

Autres causes

D’autres facteurs peuvent aussi entraîner la formation de calamine dans le moteur. Parmi ceux-ci, on peut citer une carburation trop riche. Autrement dit, il y a trop de carburant par rapport à l’air. Il y a donc plus de calamine qui se forme. La présence d’huile dans la combustion entraîne aussi l’encrassement du moteur. Enfin, le système de recirculation des gaz d’échappement au niveau de la vanne EGR favorise aussi la formation de résidus charbonneux dans le moteur.

Comment reconnaître un moteur encalminé ou encrassé ?

Plusieurs signes peuvent annoncer l’encrassement du moteur

  • Les démarrages difficiles s’enchaînent
  • La consommation de carburant augmente
  • Le moteur perd de la puissance, surtout lorsqu’il doit monter en régime
  • Une épaisse fumée noire ou bleue  se dégage du pot d’échappement. Cela signifie que les gaz ne sont plus brûlés. Ils sont directement recrachés dans l’atmosphère.

Quelles sont les conséquences néfastes de la calamine sur le moteur ?

Un moteur qui subit un encrassement a ses composants qui ne remplissent plus leurs fonctions correctement. Cela signifie que c’est tout le fonctionnement de la voiture qui va être altéré. Le moteur se met en défaut. Cela conduit à des pannes inévitables et par conséquent à des réparations coûteuses ou au remplacement de pièces coûteuses du moteur. 

La calamine engendre aussi une perte de performance du moteur. Celui-ci mettra plus de temps à réagir. Il lui sera difficile de monter à haut régime. A ceci s’ajoutent les difficultés de démarrages. 

L’accumulation de calamine dans le moteur entraîne aussi des conséquences économiques et écologiques notables. Elle cause une augmentation de la consommation de carburant et des émissions de gaz polluants dans l’atmosphère.

L’encrassement du moteur augmente ainsi les probabilités d’échouer au contrôle technique antipollution.

Nettoyez votre moteur à l'hydrogène

Augmentez la durée de vie de votre véhicule dès maintenant

logo_footer

Découvrez Hydromotors, n°1 sur le décalaminage en France

logo_biomotors_footer

Découvrir Biomotors, n°1 de la conversion au Superéthanol

Nos partenaires

Nos partenaires nous sont fidèles depuis des années.

Retour en haut
Retour haut de page