Nettoyer son filtre à particule ( FAP)

Le filtre à particules, plus connu sous le nom de FAP, est un dispositif conçu afin de réduire les émissions de particules fines en provenance du moteur. Fixé après le catalyseur, il filtre et brûle les rejets polluants sortant du pot d’échappement à température élevée. Compte tenu de son rôle, cette pièce anti-pollution a tendance à s’encrasser au fil du temps. Elle doit donc être nettoyée et vidée régulièrement. Cette opération permet de prolonger sa durée de vie et d’optimiser son fonctionnement. Découvrez dans cet article comment nettoyer le filtre à particules (FAP).

Nettoyez votre moteur à l'hydrogène

Augmentez la durée de vie de votre véhicule dès maintenant

Nettoyer vous-même votre filtre à particules (FAP)

Quand le filtre à particules est encrassé, des signes peuvent se manifester, comme la perte de puissance, une hausse de la consommation de carburant ou les calages fréquents. Il est également possible que le voyant du FAP sur le tableau de bord s’allume quand la situation devient critique. Deux solutions s’offrent à vous quand ces signes se montrent : soit remplacer le FAP, soit le nettoyer.

Le nettoyage du FAP s’avère moins cher et plus facile à réaliser que le remplacement. Il est d’ailleurs possible de le faire vous-même si le niveau d’encrassement n’est pas encore très élevé. Si votre FAP est déjà trop encrassé, il vous faudra vous rendre chez un garagiste spécialisé pour un nettoyage du FAP.

Vous pouvez nettoyer votre filtre à particules en versant du nettoyant FAP dans votre réservoir de carburant. Ce produit chimique nettoie votre moteur de l’intérieur vers l’extérieur. En même temps, il régénère et nettoie votre FAP. Cet additif permet d’abaisser le niveau de température où les suies vont être brûlées. Ainsi, il n’est plus nécessaire de faire monter le régime du moteur pour éliminer les particules. Le liquide nettoyant se charge lui-même d’élever la température du moteur.

Cette opération est à faire tous les 5 000 km si vous avez l’habitude de rouler en ville et de ne faire que de petits trajets avec votre voiture. Si vous roulez souvent sur autoroute, un nettoyage du FAP est nécessaire tous les 10 000 km ou une fois par an.

Il est conseillé de verser l’additif quand vous faites le plein de carburant. Ce sera plus facile de doser la quantité exacte de nettoyant à verser.

Nettoyer le filtre à particules via le processus de régénération

Il existe un autre moyen d’éliminer les suies qui bouchent le filtre à particules : le processus de régénération.

Conscients de l’impact de l’encrassement sur le bon fonctionnement du moteur ou du FAP, les constructeurs automobiles ont conçu ces derniers de sorte qu’ils puissent s’auto-nettoyer. On appelle ce procédé : la régénération. On distingue deux types de régénération du FAP : la régénération passive et la régénération active ou commandée.

La régénération passive consiste à faire monter la température du moteur en roulant sur une route nationale ou sur une autoroute et en élevant le régime moteur à plus de 2 500 tours/minute. Ceci déclenchera le processus d’auto-nettoyage du FAP. La montée en température au niveau du moteur entraînera le chauffage de l’échappement. Les particules de suies qui bouchent le FAP seront alors brûlées.

La régénération active, quant à elle, est un système d’auto-nettoyage qui s’enclenche automatiquement lorsque la quantité de suies emprisonnées dans le filtre à particules atteint un certain niveau. La plupart des constructeurs fixent ce niveau à 45%.

Quand cette limite est atteinte, le processus de régénération se déclenche. Ceci consiste en l’injection d’un gaz de combustion dans le système d’échappement. Cela a pour conséquence d’augmenter la température à ce niveau même si l’automobiliste ne roule pas à une vitesse élevée. Quand l’échappement devient assez chaud, il brûlera les particules de suies dans le FAP.

Nettoyer le FAP par le processus de décalaminage

Le décalaminage à l’hydrogène est une opération technique qui est réalisée dans un garage spécialisé équipé d’une station de décalaminage. Le but de cette opération est d’éliminer les particules de suies qui encrassent le filtre à particules en injectant un mélange d’hydrogène dans l’admission. C’est la solution la plus performante et la plus sûre jusqu’ici pour nettoyer le FAP. Elle exploite le pouvoir solvant de l’hydrogène afin de décrasser le filtre à particules.

Quelles solutions avancent les constructeurs automobiles pour nettoyer le FAP ?

Certains fabricants automobiles proposent leur propre solution de nettoyage du FAP. Le groupe PSA, par exemple, propose un additif à base de cérium et de substance pétrochimique à verser dans le réservoir de carburant. Ce mélange a pour but d’abaisser la température nécessaire pour que les particules soient brûlées. Cette opération peut être complétée par une post-injection de carburant qui entraîne une post-combustion dans la lignée d’échappement. Elle présente néanmoins des inconvénients. Elle contraint l’automobiliste à réaliser un entretien périodique en renouvelant l’ajout d’additif dans le réservoir. Voilà pourquoi certains constructeurs se passent de cette technique et optent pour l’injection de gazole très tardive. Le carburant pourra alors être brûlé jusque dans le filtre. Mais, cette solution n’est pas compatible avec les faibles vitesses.

D’autres fabricants, à l’instar de Renault, ont conçu un système plus onéreux. Ils ont ajouté un injecteur supplémentaire qui envoie le gazole là où il doit être brûlé, c’est-à-dire directement dans l’échappement. Le FAP pourra donc se régénérer dans toutes les circonstances : faible vitesse, ralenti, vitesse élevée…

Quels résultats obtient-on après avoir nettoyé le filtre à particules ?

Le nettoyage du filtre à particules ou FAP offre de nombreux avantages. Tout d’abord, il vous permet de prolonger la durée de vie de votre FAP, et donc d’économiser sur le coût éventuel d’un remplacement.

Un filtre à particules nettoyé est aussi synonyme d’un meilleur transit des gaz d’échappement. Cela entraîne un fonctionnement optimal de toutes les pièces du moteur, et donc une baisse de la consommation de carburant et une hausse de la performance de la voiture. La conduite sera donc plus souple et plus dynamique.

Enfin, le nettoyage du FAP permet de gagner du temps. Il suffit de 10 à 15 minutes après avoir versé du nettoyant dans le réservoir pour que le voyant FAP allumé s’éteigne.

Nettoyez votre moteur à l'hydrogène

Augmentez la durée de vie de votre véhicule dès maintenant

logo_footer

Découvrez Hydromotors, n°1 sur le décalaminage en France

logo_biomotors_footer

Découvrir Biomotors, n°1 de la conversion au Superéthanol

Nos partenaires

Nos partenaires nous sont fidèles depuis des années.

Retour en haut
Retour haut de page